Darius

peintre-encrier

poème de Jef – 2018

François,

de nuit et de lumière

de vent aussi

ton langage sans parole

m’est une langue

j’ai écrit quelque chose comme ça sur le livre d’or

j’ajoute à présent

c’est-à-dire une source

et puis

j’aime que tu te dises

encrier

car tu l’es doublement

peintre qui l’encre danse

et puits d’icelle à l’œil

ou encore

derrière une vitre

heureux l’appareil qui suit

l’encre de ton geste

il assiste à la naissance

du jour au cœur de la nuit

Jean-François Hémery, juin 2018

© 2022 Darius

Thème par Anders Norén